Vous galérez pour trouver votre stage ?

148 candidatures, 3 réponses …  Toutes négatives …

Parce que faire un stage, c’est super ! Mais le trouver n’est pas si facile. Beaucoup d’offres, mais une infinité de postulants, avec, de plus en plus, des candidats venus d’autres pays.

Vous avez peaufiné votre CV avec un Coach, revu votre lettre de motivation avec votre Tante, qui est DRH. Vous êtes inscrit sur tous les sites d’offres de stages possibles. Mais rien, nada, nothing, que dalle ! 

Le piston, c’est pas toujours bon !

Ha si, en réalité, vous avez trouvé 2 stages. Le 1er grâce à votre oncle, au sein de son entreprise. Mais vous vous souvenez avec douleur de ces longues journées inoccupées, 2 ans auparavant, lors de votre 1er stage d’étudiant, dans cette même entreprise de Tonton. Le 2ème était top ! Hélas ce sont les dates qui ne correspondaient pas avec votre planning académique. La lose …

Pendant ce temps, vos meilleurs potes affichent fièrement leur satisfaction d’avoir trouvé un super stage dans une super boite. Les nerfs …

Faites vous connaître et chasser plutôt que de postuler sans succès

Bref, trouver un stage n’est donc pas si simple. Sauf si vous avez intégré que, désormais, certains outils, peuvent radicalement changer la donne, vous permettre non seulement de trouver un stage, mais d’effectuer la top expérience, à même de booster votre parcours académique, voire votre début de carrière. C’est ce que Manon a très bien compris. Grâce à deux outils majeurs :

  • Un CV Vidéo (à visionner au bas de cet article)
  • Les réseaux sociaux

Ca vous intrigue ? Lisez l’interview de Manon, qui vous raconte :

  • Comment elle a été courtisée par un grand nombre d’entreprises
  • Comment elle a obtenu le stage de ses rêves parmi une dizaine de propositions
Manon VIAL-KITTIRATH

Manon VIAL-KITTIRATH

Etudiante en Design Global chez Kedge Business School

Ou comment s’investir dans les nouvelles technologies pour booster son employabilité !

Interview de MANON :

Emmanuel Joly : « Manon, comment t’es venue l’idée de réaliser ton CV Vidéo ? »

Manon : « Je me suis rendu compte de la difficulté à trouver un bon stage, avec les outils classiques de candidature. Les CV classiques sont finalement peu lus. J’ai également constaté que le CV Vidéo reste avant-gardiste, car peu utilisé par les étudiants. La question est : jusqu’à quand cet outil restera innovant ? Voulant avoir un temps d’avance et sortir du lot, j’ai décidé de réaliser mon CV Vidéo. J’étais d’autant plus motivée que ce stage est très important pour développer mes compétences et booster mon projet professionnel. »

EJ : « Ok mais ce n’est pas forcément simple de réaliser un CV Vidéo. Tu avais probablement des compétences techniques avant de te lancer, non ? »

Manon : « J’avais simplement réalisé quelques courtes vidéos pour une boite de nuit. C’est ce qui m’a permis de m’initier à la vidéo. Ensuite, j’ai eu l’opportunité d’avoir une période de 15 jours où je n’avais rien de particulier à faire. J’ai décidé de mettre à profit ces 2 semaines pour créer mon CV Vidéo. J’ai commencé par un benchmark des CV Vidéos trouvés sur le web. Puis j’ai écrit un scénario et opté pour un style qui me ressemble, en assumant le fait que cela puisse déplaire. Mais aussi que ça plaise aux entreprises avec qui mon profil puisse matcher. »

EJ : « Comment as tu choisi les outils pour réaliser ce CV Vidéo ? »

Manon : « J’ai fait appel au réseau. Un ami m’a conseillé les bons outils, je les ai acquis et, ayant ces quelques jours devant moi, j’ai pu avancer assez rapidement. J’ai utilisé Premiere Pro, After Effect et Illustrator. Etudiante en design, je souhaitais aussi mettre en avant des compétences telles que la maîtrise de ces outils vidéos et la créativité. »

EJ : « Comment as tu diffusé ton CV Vidéo ? »

Manon : « D’abord sur Instagram, pour montrer le fruit de mes efforts à mes amis. J’étais fière d’avoir réalisé ce travail. Le CV Vidéo venait d’être achevé et je n’étais pas encore dans une logique de candidature. Pourtant, j’ai reçu une 1ère offre de stage, venue de Singapour, seulement 2 heures après la publication !

Ensuite, je l’ai publié sur Facebook puis YouTube, toujours pour le montrer à mon réseau d’amis. Les likes, les partages, les commentaires se sont multipliés.

J’ai alors décidé de le poster sur Linkedin. Et là, la folie ! Le téléphone ne faisait que sonner, du fait des notifications, des partages, des commentaires. Tous réseaux confondus, le CV Vidéo a bénéficié de 200 000 vues. »

EJ : « Super ! Et le stage alors ? As tu trouvé grâce à ton CV Vidéo ? »

Manon : « Absolument. J’ai reçu de nombreuses offres, de tous secteurs, dont certaines ne me correspondaient pas. Mais j’en ai aussi reçu qui m’intéressaient au plus haut point : des agences de communication, des startups, des agences de design. J’en ai retenu une dizaine et enchaîné quelques entretiens. Mais j’ai surtout été contactée par une agence de médias en ligne et de création vidéo dont j’adore le travail : Jellysmack. Après que le Dirigeant de Jellysmack m’ait contactée, nous avons entamé un processus de recrutement classique.

Le stage démarre le mois prochain, à Paris. Je suis super contente ! »

EJ : « Bravo Manon ! Pour les lecteurs du blog comDpro.com, quelle morale tires tu de cette expérience ? »

Manon : « Vive le réseau ! Au-delà d’un CV Vidéo, il s’agit d’une démarche réseau. Comment avoir de la visibilité, de l’impact et atteindre ses objectifs ? Ce CV Vidéo m’a permis de trouver de nouvelles ressources, d’entrer en contact avec un grand nombre de professionnels de qui j’ai reçu beaucoup de bienveillance, de conseils, d’avis sur mon choix de stage. Que du bonheur ! »

Le CV Vidéo de MANON :

Vous aimez cet article ? Merci de le commenter, le liker, le partager sur les réseaux sociaux.

Ça me fait plaisir et m’encourage à vous accompagner toujours plus efficacement dans votre employabilité.