STAGE : L’IRRÉSISTIBLE CANDIDATURE DE MANON, RECRUTÉE PAR L’ENTREPRISE DE SES RÊVES

STAGE : L’IRRÉSISTIBLE CANDIDATURE DE MANON, RECRUTÉE PAR L’ENTREPRISE DE SES RÊVES

Vous galérez pour trouver votre stage ?

148 candidatures, 3 réponses …  Toutes négatives …

Parce que faire un stage, c’est super ! Mais le trouver n’est pas si facile. Beaucoup d’offres, mais une infinité de postulants, avec, de plus en plus, des candidats venus d’autres pays.

Vous avez peaufiné votre CV avec un Coach, revu votre lettre de motivation avec votre Tante, qui est DRH. Vous êtes inscrit sur tous les sites d’offres de stages possibles. Mais rien, nada, nothing, que dalle ! 

Le piston, c’est pas toujours bon !

Ha si, en réalité, vous avez trouvé 2 stages. Le 1er grâce à votre oncle, au sein de son entreprise. Mais vous vous souvenez avec douleur de ces longues journées inoccupées, 2 ans auparavant, lors de votre 1er stage d’étudiant, dans cette même entreprise de Tonton. Le 2ème était top ! Hélas ce sont les dates qui ne correspondaient pas avec votre planning académique. La lose …

Pendant ce temps, vos meilleurs potes affichent fièrement leur satisfaction d’avoir trouvé un super stage dans une super boite. Les nerfs …

Faites vous connaître et chasser plutôt que de postuler sans succès

Bref, trouver un stage n’est donc pas si simple. Sauf si vous avez intégré que, désormais, certains outils, peuvent radicalement changer la donne, vous permettre non seulement de trouver un stage, mais d’effectuer la top expérience, à même de booster votre parcours académique, voire votre début de carrière. C’est ce que Manon a très bien compris. Grâce à deux outils majeurs :

  • Un CV Vidéo (à visionner au bas de cet article)
  • Les réseaux sociaux

Ca vous intrigue ? Lisez l’interview de Manon, qui vous raconte :

  • Comment elle a été courtisée par un grand nombre d’entreprises
  • Comment elle a obtenu le stage de ses rêves parmi une dizaine de propositions
Manon VIAL-KITTIRATH

Manon VIAL-KITTIRATH

Etudiante en Design Global chez Kedge Business School

Ou comment s’investir dans les nouvelles technologies pour booster son employabilité !

Interview de MANON :

Emmanuel Joly : « Manon, comment t’es venue l’idée de réaliser ton CV Vidéo ? »

Manon : « Je me suis rendu compte de la difficulté à trouver un bon stage, avec les outils classiques de candidature. Les CV classiques sont finalement peu lus. J’ai également constaté que le CV Vidéo reste avant-gardiste, car peu utilisé par les étudiants. La question est : jusqu’à quand cet outil restera innovant ? Voulant avoir un temps d’avance et sortir du lot, j’ai décidé de réaliser mon CV Vidéo. J’étais d’autant plus motivée que ce stage est très important pour développer mes compétences et booster mon projet professionnel. »

EJ : « Ok mais ce n’est pas forcément simple de réaliser un CV Vidéo. Tu avais probablement des compétences techniques avant de te lancer, non ? »

Manon : « J’avais simplement réalisé quelques courtes vidéos pour une boite de nuit. C’est ce qui m’a permis de m’initier à la vidéo. Ensuite, j’ai eu l’opportunité d’avoir une période de 15 jours où je n’avais rien de particulier à faire. J’ai décidé de mettre à profit ces 2 semaines pour créer mon CV Vidéo. J’ai commencé par un benchmark des CV Vidéos trouvés sur le web. Puis j’ai écrit un scénario et opté pour un style qui me ressemble, en assumant le fait que cela puisse déplaire. Mais aussi que ça plaise aux entreprises avec qui mon profil puisse matcher. »

EJ : « Comment as tu choisi les outils pour réaliser ce CV Vidéo ? »

Manon : « J’ai fait appel au réseau. Un ami m’a conseillé les bons outils, je les ai acquis et, ayant ces quelques jours devant moi, j’ai pu avancer assez rapidement. J’ai utilisé Premiere Pro, After Effect et Illustrator. Etudiante en design, je souhaitais aussi mettre en avant des compétences telles que la maîtrise de ces outils vidéos et la créativité. »

EJ : « Comment as tu diffusé ton CV Vidéo ? »

Manon : « D’abord sur Instagram, pour montrer le fruit de mes efforts à mes amis. J’étais fière d’avoir réalisé ce travail. Le CV Vidéo venait d’être achevé et je n’étais pas encore dans une logique de candidature. Pourtant, j’ai reçu une 1ère offre de stage, venue de Singapour, seulement 2 heures après la publication !

Ensuite, je l’ai publié sur Facebook puis YouTube, toujours pour le montrer à mon réseau d’amis. Les likes, les partages, les commentaires se sont multipliés.

J’ai alors décidé de le poster sur Linkedin. Et là, la folie ! Le téléphone ne faisait que sonner, du fait des notifications, des partages, des commentaires. Tous réseaux confondus, le CV Vidéo a bénéficié de 200 000 vues. »

EJ : « Super ! Et le stage alors ? As tu trouvé grâce à ton CV Vidéo ? »

Manon : « Absolument. J’ai reçu de nombreuses offres, de tous secteurs, dont certaines ne me correspondaient pas. Mais j’en ai aussi reçu qui m’intéressaient au plus haut point : des agences de communication, des startups, des agences de design. J’en ai retenu une dizaine et enchaîné quelques entretiens. Mais j’ai surtout été contactée par une agence de médias en ligne et de création vidéo dont j’adore le travail : Jellysmack. Après que le Dirigeant de Jellysmack m’ait contactée, nous avons entamé un processus de recrutement classique.

Le stage démarre le mois prochain, à Paris. Je suis super contente ! »

EJ : « Bravo Manon ! Pour les lecteurs du blog comDpro.com, quelle morale tires tu de cette expérience ? »

Manon : « Vive le réseau ! Au-delà d’un CV Vidéo, il s’agit d’une démarche réseau. Comment avoir de la visibilité, de l’impact et atteindre ses objectifs ? Ce CV Vidéo m’a permis de trouver de nouvelles ressources, d’entrer en contact avec un grand nombre de professionnels de qui j’ai reçu beaucoup de bienveillance, de conseils, d’avis sur mon choix de stage. Que du bonheur ! »

Le CV Vidéo de MANON :

Vous aimez cet article ? Merci de le commenter, le liker, le partager sur les réseaux sociaux.

Ça me fait plaisir et m’encourage à vous accompagner toujours plus efficacement dans votre employabilité.

VOTRE CV AU TOP DU TOP, MÊME SI VOUS ETES NUL EN WORD

VOTRE CV AU TOP DU TOP, MÊME SI VOUS ETES NUL EN WORD

ARRÉTEZ DE DÉZINGUER VOS CANDIDATURES AVEC VOS CV !!

Vous recherchez un job, un stage, une alternance ? Vous avez donc décidé de mettre votre CV sur son 31. Vous reprenez votre ancien CV word, utilisé lorsque vous cherchiez des jobs d’été. En version Office 1983 …

Heureusement, votre frère dispose d’une version plus récente, qui vous permet de convertir votre CV Moyenâgeux en fichier plus moderne.

Votre frère n’a pas Word ? Il n’en a pas besoin ? Bon ok. Vous cherchez sur Google, des tutos de style « Comment craquer le Pack Office gratos ? ».

Vous avez trouvé le tuto miracle ? Cool …  Ha non !! Finalement, votre anti-virus a dégagé  votre fake Word. Ou alors ça marche vraiment, mais les logiciels disparaissent de votre ordi quelques semaines après. Envolé le CV et tout votre travail de mise en forme !!

Fini le mauvais film, vous optez finalement pour la voie de l’honnêteté et achetez le Pack Office en bonne et due forme. Vous vous attelez enfin à votre futur CV supersonique, qui éblouira les recruteurs, c’est sûr ! Mais vous oubliez juste un détail : Word n’est pas votre tasse de thé. Vous avez du mal avec les puces, la gestion des polices, l’insertion de votre photo, … Quand vous placez un joli encadré de couleur autour de la rubrique « Expériences », tout le texte se décale …

Bref, Word vous mets les nerfs et vous êtes prêt à payer quelques euros à un camarade qui déchire tout sur Word. Voire à vous résigner à expédier un CV bof pas terrible (Je vous jure, je n’ai rien contre Word !).

STOP !!!!

Votre CV n’est pas un outil anodin. Il est bien souvent la 1ère image que vous donnez, le 1er contact du recruteur avec votre profil. Il est donc capital que vous produisiez une première impression positive. N’oubliez pas également que le CV n’est pas fait pour être recruté. Il sert à vous ouvrir la porte d’un entretien. Lorsqu’il arrive sur le bureau d’un recruteur, votre enjeu est donc qu’il finisse sur la bonne pile : celle des candidats potentiels à un entretien. Pas dans la corbeille …

Ne renoncez donc pas si vite et lisez la suite. Créez un CV qui ensorcelle les recruteurs ? Facilement en plus !!

Comment ? Avec la multitude d’outils en ligne qui existent désormais. Voici 2 exemples :

1) CANVA, la méthode « Glisser-déposer »

Pour ce 1er exemple, demandez à Arthur comment il s’y est pris pour créer ce CV …

J’ai découvert Canva lors des Journées Portes Ouvertes de mon Ecole de Commerce. Canva m’a été présenté comme un outil permettant de se démarquer par un CV au design attractif et immédiatement identifié par les recruteurs. De nombreux modèles sont gratuits et permettent à l’infini, de créer des CV très personnalisés, de niveau professionnel tout en gagnant du temps.

Arthur PERROTEY

Etudiant Ingénieur d'Affaires, en recherche d'alternance

Pas mal le CV d’Arthur non ?

Comme de plus en plus d’étudiants et de professionnels, Arthur a donc utilisé https://www.canva.com/

https://www.canva.com/  est un outil de design qui comporte, entre autres, des modèles de CV. Il vous suffit de vous inscrire, gratuitement, et de vous approprier l’outil. Facile, car très intuitif, grâce à son format « glisser-déposer ». Ici pas de pub particulière pour https://www.canva.com/ mais simplement la volonté de partager avec vous, un outil à même de propulser votre CV sur la bonne pile, chez le recruteur. Pas dans la corbeille …

2) https://www.modeles-de-cv.com/  (en format Word, mais hyper facile)

Vous n’êtes pas fan de https://www.canva.com/ ?

Les outils digitaux ne vous séduisent pas et même le « glisser-déposer » ne trouve pas grâce à vos yeux ?

Ok, pas de souci, j’ai encore plus simple : https://www.modeles-de-cv.com/

Il m’a fallu exactement 4 clics pour enregistrer ce CV :

https://www.modeles-de-cv.com/  vous permet de télécharger un masque de CV, parmi 50 modèles, le tout en format Word. Sans le souci des puces, des polices, des espacements, des insertions de photo, les encadrés …  (Promis, je n’ai rien contre Word !).

Vous n’avez plus qu’à remplir les champs …

Modèle de CV sur ...

https://www.modeles-de-cv.com/

A vous de jouer désormais ! De nombreux autres outils existent mais surtout, investissez du temps sur votre CV. Encore une fois, il est souvent la 1ère image que l’on de vous. Pensez également à envoyer vos CV en format PDF pour être sûr que votre document arrive tel que vous l’avez conçu. Avec un nom de fichier facilement identifiable par le recruteur (« CV + Prénom + Nom » – Et non pas « Copie CV Marjorie » ou autre nom de fichier incompréhensible voire dévalorisant.

Soignez également votre 1ère impression et la qualité de votre CV, avec une photo PROFESSIONNELLE !! Pour cela, lisez l’article : http://comdpro.com/une-photo-sur-votre-cv-pour-quoi-faire/ 

La qualité de votre CV est une condition vitale pour obtenir des entretiens.

PS : je n’ai rien contre word. Par contre, je suis à fond avec vous, les candidats qui souhaitez optimiser vos candidatures et être recrutés

Le CV de Mathias, avec Canva

Un modèle de CV avec ...

https://www.modeles-de-cv.com/

Vous aimez cet article ? Merci de le commenter, le liker, le partager sur les réseaux sociaux.

Ça me fait plaisir et m’encourage à vous accompagner toujours plus efficacement dans votre employabilité.

UNE PHOTO SUR VOTRE CV ? Pour quoi faire ?

UNE PHOTO SUR VOTRE CV ? Pour quoi faire ?

La plus belle de vos photos sur votre CV ?

Vous vous posez encore la question ?

Vous avez vaguement lu sur le web que le recrutement est de plus en plus éthique, non-discriminant ? Et qu’à ce titre, les recruteurs n’accordent pas d’importance à votre apparence physique, mais seulement à votre parcours et vos compétences. Peut être vous dites vous que les entreprises se moquent éperdument de voir votre faciès ? Ou encore avez vous lu certaines études rapportant que la photo de CV n’est pas fondamental. Désolé, mais je n’y crois pas un instant. Pourquoi ?

Parce que :

  • Quel recruteur n’a pas envie d’en savoir le plus possible sur un candidat, potentiellement son futur collègue, y compris à travers son expression, son visage ?
  • Dans notre monde d’image, de paraître, de réseaux sociaux, où les frontières de la confidentialité deviennent floues, votre apparence de candidat ne serait que peu importante ?
  • Les entreprises ne sont elles pas soucieuses de l’image renvoyée par leurs collaborateurs, notamment auprès de leurs clients ? Vous candidat, n’êtes vous pas un potentiel collaborateur ?
  • La 1ère impression que vous donnez, ne provient elle pas de votre visage ? Sur un CV, probablement …

Recrutement éthique ? Non discrimination ?

Certes, certaines entreprises, recrutent « éthique » et s’attachent prioritairement aux compétences. Certes, certains secteurs d’activité, où les savoir faire techniques sont prédominants (informatiques, industrie, …), accordent moins d’importance à l’apparence physique de leurs recrues. Certes, les mesures anti-discrimination, issues de la Loi Egalité et Citoyenneté de 2016, ainsi que l’article L1132-1 du code du travail, qui rend la discrimination à l’embauche illégale, vous laissent penser que votre image n’a qu’une importance relative et que votre CV vierge de photo, fera très bien l’affaire. Certes, vous pouvez vous référer au modèle de CV Anglo-Saxon, qui ne doit pas comporter de photo.

Mais qu’en est il de la réalité ?

Le recrutement est une sélection, donc discriminant en soi.

  • Et bien, même les Anglo-Saxons se précipitent sur votre profil Linkedin, une fois qu’ils ont votre CV en main. Peut être pour voir votre visage et l’image que vous renvoyez.
  • Les entreprises qui vous recrutent et engagent des dizaines de milliers d’euros sur votre rémunération, votre intégration, votre formation, tentent d’avoir un maximum d’informations « rassurantes » pour leur ROI, retour sur investissement. Votre image fait partie de ce puzzle d’informations.
  • Votre photo de CV est souvent la 1ère impression que vous produisez. « Nous n’avons pas deux fois l’occasion de faire une bonne première impression. » dit un proverbe probablement Chinois.
  • Que savez vous des critères de recrutement des entreprises chez qui vous postulez ? Votre image n’est elle pas importante ? N’allez vous pas incarner l’image de votre employeur, auprès de ses clients, fournisseurs, partenaires, … ?
  • Avez vous vérifié sur Google, que des photos très moches de votre éventuel homonyme, ne circulent pas sur la toile, nuisant à votre propre image ?
  • Enfin, si vous avez à faire à une entreprise qui recrute sans tenir compte de votre photo de CV, il y a peu de chances que votre photo la dérange. Dans le cas contraire, vous vous exposez à ce que les recruteurs d’entreprise attachées à découvrir votre apparence, vous googlisent. Avec le risque qu’elles dénichent des photos peu flatteuses, ou pire, aucune image. Le recruteur ayant peur du vide et de l’inconnu, l’absence de photo n’est peut être pas la meilleure solution …

Vous êtes désormais convaincu de devoir coller une photo sur votre CV ? Vous vous êtes déjà précipité au Photomaton du coin ? Ou sur votre smartphone ?

Pas si vite ! Pas si vite !

N’engagez pas votre image sans y réfléchir soigneusement. Force est de constater que de nombreux CV, ne sont pas mis en valeur par la photo choisie. Si c’est pour y mettre une photo inadaptée, ou dévalorisante, autant effectivement utiliser un CV sans photo.

N’oubliez pas : vous n’avez pas deux fois l’occasion de faire une bonne première impression. Et vous savez à quel point il est difficile de se débarrasser d’une première impression négative.

Florilège des photos qui dézinguent votre CV :

  • LA PHOTO « SELFIE » : style « je ne regarde pas les gens dans les yeux », avec une posture déformée par l’extension du bras pour tenir votre téléphone ou appareil photo. TROP EGOCENTRIQUE.
  • LA PHOTO « 5 PIXELS » : prise avec un mauvais téléphone, sous une lumière blafarde, qui pixelise votre visage. TROP AMATEUR.
  • LA PHOTO « JE SORS DU LIT » : coiffure incertaine, tenue trop décontractée, voire négligée, avec la photo de votre chien en arrière-plan. TROP DESINVOLTE.
  • LA PHOTO « VACANCES » OU « SOIREE » : sunlights en arrière-plan, ambiance festive et cocotiers, plage et coucher de soleil. TROP TOURISTE.
  • LA PHOTO « DOSSIER DE LA CIA » : cadrage hyper serré, pleine face, aucun sentiment apparent. TROP SINISTRE.

COMMENT BOOSTER VOTRE CV AVEC UNE PHOTO IRRÉSISTIBLE ?

MÉTHODE FACILE EN 6 ETAPES

1ERE ETAPE : Equipez vous d’un appareil photo reflex. Vous n’en avez pas ? Faites vous le prêter par la famille, un ami. Pas besoin d’un appareil de pro, un reflex suffisamment récent et c’est parti. Votre smartphone peut aussi faire l’affaire s’il est récent et permet un rendu de qualité. Vous pouvez aussi vous rendre chez un photographe. Pour ce type de photo, c’est très peu coûteux (5 € à côté de chez moi) et vous récupérez la photo en format Jpeg, sur une clé usb ou par mail. Surtout pas de webcam ou tout appareil qui déforme votre visage. Un format de 500 pixels X 500 pixels, est largement suffisant.

2EME ETAPE : Choisissez un cadre professionnel : votre bureau, un amphi, un quartier d’affaires, des locaux d’entreprise ou d’activité professionnelle. Bref, un lieu qui symbolise votre objectif professionnel. Soignez la mise en scène, tout a de l’importance. Evitez les mauvais détails : sandwich qui traîne, pot de fleurs fanées, …  Veillez à ce l’éclairage soit suffisant, sans exagérer non plus : 15h au soleil au mois d’août et votre photo est surexposée, trop blanche.

3EME ETAPE : Soignez votre apparence : coiffure, code vestimentaire adapté à votre objectif ou contexte professionnel. Pas trop non plus ! Si vous ambitionnez de devenir Designer, le costume 3 pièces ou le tailleur ne sont pas adaptés.

4EME ETAPE : Faites prendre la photo par un ami, un photographe, n’importe qui sauf vous même avec le bras tendu, en mode Selfie. Une photo prise d’une distance de 5 à 10 mètres et zoomée, donne très facilement une profondeur de champ très esthétique. Pas de prise de vue en contre-plongée (appareil situé en dessous de la hauteur de votre visage). Une légère plongée c’est très sympa.

5EME ETAPE : Adoptez une posture qui vous humanise. Une pose de 3/4 par exemple, c’est plus cool qu’une pose de face, trop artificielle, trop statique. Regardez l’objectif : vous regardez ainsi « droit dans les yeux », toutes les personnes qui observent votre photo. Ne plissez pas les yeux, pas de grimace, de sourire forcé. Un sourire justement, plus sympa qu’une pose froide, dénuée de sentiment. Si votre photo traduit certains traits de votre personnalité, c’est top (détermination, sympathie, enthousiasme, …).

6EME ETAPE : N’utilisez que des photos récentes, un an maximum. Paraître 18 ans si vous en avez 22, c’est pas top. Trop juvénile, pas assez mûr. En tant qu’étudiant ou jeune professionnel, votre principal problème est généralement le manque d’expérience. Si vous en rajoutez en infantilisant votre image, vous vous sabordez.

Voici quelques exemples de photos réussies. Cadrage, posture, lieu de prise de vue, … Adoptez votre style tout en restant vous même !

Facile n’est ce pas ? Et sûrement une façon d’optimiser vos candidatures et de renvoyer une image attractive,  professionnelle. Autre énorme avantage : utilisez votre photo la plus réussie pour booster votre profil Linkedin.

A vous de jouer ! Vous aimez cet article ? Merci de le commenter, le liker, le partager sur les réseaux sociaux. Ça me fait plaisir et m’encourage à vous accompagner toujours plus efficacement dans votre employabilité.