COMMENT TRANSFORMER VOTRE STAGE EN BOOSTER DE CARRIÈRE

COMMENT TRANSFORMER VOTRE STAGE EN BOOSTER DE CARRIÈRE

Vous êtes en stage ? C’est la saison.

Vous êtes soulagé d’avoir trouvé une entreprise d’accueil, des missions plutôt sympas, au moins sur le papier. Votre expérience va donc s’étoffer et vous crédibiliser davantage, tout en améliorant votre employabilité.

C’est bien gentil tout ça. Mais si le seul objectif de votre stage est d’ajouter une ligne à votre CV, vous n’avez pas saisi l’immensité des opportunités que procure un stage.

Alors comment optimiser ce stage et le transformer en super levier pour votre futur job ?

Lisez la suite. Voici quelques actions à entreprendre impérativement. Et dépêchez vous car ces périodes en entreprise passent à l’allure d’un TGV dopé. Ne manquez pas le train qui boostera votre attractivité sur le marché de l’emploi.

1ERE ACTION : LA « RÉSEAU ATTITUDE »

Dès les premiers jours, faites le tour de l’entreprise, des services et présentez vous. Si votre tuteur de stage a organisé cette première session d’intégration, n’en restez pas là ! Intéressez vous aux professionnels, questionnez les sur leurs missions, leur rôle dans l’entreprise. Avec qui interagissent ils ? Qu’est ce qui leur plaît ou leur déplaît dans leur quotidien ? Quel est leur parcours ? Comment sont ils arrivés à ce poste ? Quelles sont leurs évolutions possibles ?

Ha oui je vous vois venir : vous pensez que ces professionnels n’ont pas que ça à faire ? S’occuper d’un vulgaire stagiaire ?

Pfff …. Faux ! Archi-faux ! Qui n’est pas content qu’on s’intéresse à lui et ce qui fait son identité professionnelle ? Quand ces pros ont-ils l’occasion de parler de leur job et de leurs compétences, fièrement acquises ?

Réfléchissez bien car la réponse à cette dernière question est : quasiment jamais !

Intéressez vous ! Montrez votre curiosité, comprenez l’écosystème complexe qu’est une entreprise. Vous enrichissez votre culture professionnelle, plus vite qu’en lisant tout le rayon « Entreprise » de la Fnac.

Et surtout, vous développez ainsi votre réseau ! C’est comme cela qu’on se souviendra de vous, de votre pro-activité, de votre maturité. Tous les professionnels à qui vous aurez montré une image positive, auront envie de vous recommander, de vous aider dans votre croissance professionnelle, de faire passer votre CV aux décideurs stratégiqueswinkwinkwink

Une fois que vous avez une bonne connaissance du réseau de professionnels de votre entreprise d’accueil, entretenez ce réseau. Partagez des moments d’échange. INTÉRESSEZ-VOUS A TOUT VOTRE ENVIRONNEMENT !

A l’issue du stage, restez en contact avec les professionnels avec qui vous avez eu le plus d’affinités :

  • Passez les voir pour faire un coucou, boire un café
  • Sollicitez une recommandation
  • Envoyez un message de temps en temps, pour les remercier de leur apport, les tenir informés de vos évolutions, de vos recherches de jobs, de vos réussites, leur souhaiter une bonne année, etc.
Si vous trouvez qu’envoyer ses vœux est ringard, lisez ceci : https://comdpro.com/vos-meilleurs-voeux-pour-booster-votre-reseau-pro/

Vous construisez et entretenez ainsi votre réseau comme un Grand Maître du relationnel. C’est le réseau qui déclenche l’essentiel des opportunités professionnelles de votre carrière ! (Tous les professionnels et les recruteurs vous le diront !).

2EME ACTION – BOSSEZ VOTRE PRO-ACTIVITÉ

Vous voulez montrer une attitude professionnelle ?

Au-delà des fondamentaux que sont la rigueur, le sérieux, la ponctualité, sollicitez votre tuteur pour :

  • Enrichir vos missions, par davantage de complexité ou l’appropriation de nouvelles tâches
  • Avoir des retours réguliers sur votre montée en compétences et savoir si vous répondez à ses attentes
  • En cas de difficultés sur certains points, concevez avec lui un plan d’actions destiné à progresser
  • Obtenir des formations sur des outils
  • Le questionner sur la bonne marche du collectif, de l’entreprise, des projets
  • Rendre visite à certains services de l’entreprise, qui vous intéressent
Votre tuteur est là pour ça : faciliter votre intégration, favoriser votre montée en compétences et vous évaluer. La plupart du temps, il sera ravi d’observer votre état d’esprit constructif et votre envie de vous professionnaliser.

3EME ACTION : RESTEZ EN VEILLE SUR LE MARCHÉ

Vous avez constaté à quel point il peut être difficile de trouver un stage. Il en va de même pour la suite de votre parcours. Chaque stage ou job trouvés, sont le fruit de votre anticipation et du développement constant de votre employabilité.

Votre stage actuel n’est ainsi pas une fin en soi. Vous DEVEZ impérativement préparer la suite dès maintenant.

Comment ?

Par ce type d’actions :

  • Restez à l’écoute des offres du marché, en maintenant votre profil à jour sur les jobboards en ligne ou sites d’accompagnement à l’emploi

Voilà comment vous saisissez des opportunités. En anticipant et en saisissant votre chance avant vos concurrents (ceux qui procrastinent et attendent le dernier moment pour chercher …   Mais cela ne vous concerne pas, n’est ce pas ? wink)

  • Informez votre réseau de votre expérience actuelle et de vos futurs objectifs (famille, amis, amis de la famille, famille des amis, relations, potes de sport, camarade de promo, vos enseignants, votre tuteur de stage, tous les pros rencontrés en entreprise, …). Là aussi, anticipez, ne subissez pas le marché. C’est votre proactivité qui facilite votre vie et la rend moins stressante. C’est elle aussi qui booste votre employabilité. Plus vous faites circuler l’information sur vos projets, plus on pense à vous et plus on vous « branche » sur des opportunités.
  • Mettez à jour, constamment, votre profil numérique. Notamment votre profil Linkedin, un des outils fondamentaux de votre attractivité. Si vous avez des doutes, lisez ces 2 articles :

https://comdpro.com/7-raisons-vitales-de-creer-votre-profil-linkedin-episode-1/

https://comdpro.com/7-nouvelles-raisons-vitales-de-creer-votre-profil-linkedin-episode-2/

N’oubliez pas que le monde est fait d’opportunités ! A saisir ou à laisser s’envoler …

Votre stage, comme toute expérience, EST UNE OPPORTUNITÉ, quelle que soit la façon dont il se déroule. Réseau, montée en compétences, culture professionnelle, voilà les enjeux qui se présentent à vous …

Vous voulez devenir toujours plus performant en entretiens ? Lisez ...

"Les 6 étapes pour convaincre un recruteur en entretien" d'où s'inspire cet article.

A vous de jouer ! Vous aimez cet article ? Merci de le commenter, le liker, le partager sur les réseaux sociaux. Ça me fait plaisir et m'encourage à vous accompagner toujours plus efficacement dans votre employabilité.

STAGE : L’IRRÉSISTIBLE CANDIDATURE DE MANON, RECRUTÉE PAR L’ENTREPRISE DE SES RÊVES

STAGE : L’IRRÉSISTIBLE CANDIDATURE DE MANON, RECRUTÉE PAR L’ENTREPRISE DE SES RÊVES

Vous galérez pour trouver votre stage ?

148 candidatures, 3 réponses …  Toutes négatives …

Parce que faire un stage, c’est super ! Mais le trouver n’est pas si facile. Beaucoup d’offres, mais une infinité de postulants, avec, de plus en plus, des candidats venus d’autres pays.

Vous avez peaufiné votre CV avec un Coach, revu votre lettre de motivation avec votre Tante, qui est DRH. Vous êtes inscrit sur tous les sites d’offres de stages possibles. Mais rien, nada, nothing, que dalle ! 

Le piston, c’est pas toujours bon !

Ha si, en réalité, vous avez trouvé 2 stages. Le 1er grâce à votre oncle, au sein de son entreprise. Mais vous vous souvenez avec douleur de ces longues journées inoccupées, 2 ans auparavant, lors de votre 1er stage d’étudiant, dans cette même entreprise de Tonton. Le 2ème était top ! Hélas ce sont les dates qui ne correspondaient pas avec votre planning académique. La lose …

Pendant ce temps, vos meilleurs potes affichent fièrement leur satisfaction d’avoir trouvé un super stage dans une super boite. Les nerfs …

Faites vous connaître et chasser plutôt que de postuler sans succès

Bref, trouver un stage n’est donc pas si simple. Sauf si vous avez intégré que, désormais, certains outils, peuvent radicalement changer la donne, vous permettre non seulement de trouver un stage, mais d’effectuer la top expérience, à même de booster votre parcours académique, voire votre début de carrière. C’est ce que Manon a très bien compris. Grâce à deux outils majeurs :

  • Un CV Vidéo (à visionner au bas de cet article)
  • Les réseaux sociaux

Ca vous intrigue ? Lisez l’interview de Manon, qui vous raconte :

  • Comment elle a été courtisée par un grand nombre d’entreprises
  • Comment elle a obtenu le stage de ses rêves parmi une dizaine de propositions
Manon VIAL-KITTIRATH

Manon VIAL-KITTIRATH

Etudiante en Design Global chez Kedge Business School

Ou comment s’investir dans les nouvelles technologies pour booster son employabilité !

Interview de MANON :

Emmanuel Joly : « Manon, comment t’es venue l’idée de réaliser ton CV Vidéo ? »

Manon : « Je me suis rendu compte de la difficulté à trouver un bon stage, avec les outils classiques de candidature. Les CV classiques sont finalement peu lus. J’ai également constaté que le CV Vidéo reste avant-gardiste, car peu utilisé par les étudiants. La question est : jusqu’à quand cet outil restera innovant ? Voulant avoir un temps d’avance et sortir du lot, j’ai décidé de réaliser mon CV Vidéo. J’étais d’autant plus motivée que ce stage est très important pour développer mes compétences et booster mon projet professionnel. »

EJ : « Ok mais ce n’est pas forcément simple de réaliser un CV Vidéo. Tu avais probablement des compétences techniques avant de te lancer, non ? »

Manon : « J’avais simplement réalisé quelques courtes vidéos pour une boite de nuit. C’est ce qui m’a permis de m’initier à la vidéo. Ensuite, j’ai eu l’opportunité d’avoir une période de 15 jours où je n’avais rien de particulier à faire. J’ai décidé de mettre à profit ces 2 semaines pour créer mon CV Vidéo. J’ai commencé par un benchmark des CV Vidéos trouvés sur le web. Puis j’ai écrit un scénario et opté pour un style qui me ressemble, en assumant le fait que cela puisse déplaire. Mais aussi que ça plaise aux entreprises avec qui mon profil puisse matcher. »

EJ : « Comment as tu choisi les outils pour réaliser ce CV Vidéo ? »

Manon : « J’ai fait appel au réseau. Un ami m’a conseillé les bons outils, je les ai acquis et, ayant ces quelques jours devant moi, j’ai pu avancer assez rapidement. J’ai utilisé Premiere Pro, After Effect et Illustrator. Etudiante en design, je souhaitais aussi mettre en avant des compétences telles que la maîtrise de ces outils vidéos et la créativité. »

EJ : « Comment as tu diffusé ton CV Vidéo ? »

Manon : « D’abord sur Instagram, pour montrer le fruit de mes efforts à mes amis. J’étais fière d’avoir réalisé ce travail. Le CV Vidéo venait d’être achevé et je n’étais pas encore dans une logique de candidature. Pourtant, j’ai reçu une 1ère offre de stage, venue de Singapour, seulement 2 heures après la publication !

Ensuite, je l’ai publié sur Facebook puis YouTube, toujours pour le montrer à mon réseau d’amis. Les likes, les partages, les commentaires se sont multipliés.

J’ai alors décidé de le poster sur Linkedin. Et là, la folie ! Le téléphone ne faisait que sonner, du fait des notifications, des partages, des commentaires. Tous réseaux confondus, le CV Vidéo a bénéficié de 200 000 vues. »

EJ : « Super ! Et le stage alors ? As tu trouvé grâce à ton CV Vidéo ? »

Manon : « Absolument. J’ai reçu de nombreuses offres, de tous secteurs, dont certaines ne me correspondaient pas. Mais j’en ai aussi reçu qui m’intéressaient au plus haut point : des agences de communication, des startups, des agences de design. J’en ai retenu une dizaine et enchaîné quelques entretiens. Mais j’ai surtout été contactée par une agence de médias en ligne et de création vidéo dont j’adore le travail : Jellysmack. Après que le Dirigeant de Jellysmack m’ait contactée, nous avons entamé un processus de recrutement classique.

Le stage démarre le mois prochain, à Paris. Je suis super contente ! »

EJ : « Bravo Manon ! Pour les lecteurs du blog comDpro.com, quelle morale tires tu de cette expérience ? »

Manon : « Vive le réseau ! Au-delà d’un CV Vidéo, il s’agit d’une démarche réseau. Comment avoir de la visibilité, de l’impact et atteindre ses objectifs ? Ce CV Vidéo m’a permis de trouver de nouvelles ressources, d’entrer en contact avec un grand nombre de professionnels de qui j’ai reçu beaucoup de bienveillance, de conseils, d’avis sur mon choix de stage. Que du bonheur ! »

Le CV Vidéo de MANON :

Vous aimez cet article ? Merci de le commenter, le liker, le partager sur les réseaux sociaux.

Ça me fait plaisir et m’encourage à vous accompagner toujours plus efficacement dans votre employabilité.

ENTRETIENS DE RECRUTEMENT : COMMENT EXPLIQUER VOS DÉFAUTS ET CONVAINCRE

ENTRETIENS DE RECRUTEMENT : COMMENT EXPLIQUER VOS DÉFAUTS ET CONVAINCRE

« Haaa encore cette question sur mes défauts ! » peste Marion après un entretien de recrutement, au cours duquel elle ne s’est pas sentie performante. Et oui, la célèbre question « Citez moi trois de vos défauts » a toujours cours chez les recruteurs.

Comment y répondre sans se griller ?

Tout d’abord en évitant les « faux défauts » ou les réponses passe-partout, du style « perfectionniste », « modeste », « impatient », etc …   Plutôt que de vous inventer des défauts pour « lisser » votre profil, n’est-il pas plus pertinent de jouer la carte de la spontanéité et du naturel ? Soyez persuadés que les recruteurs détestent les infos inexactes sur un profil et apprécieront votre sincérité.

 

Personne n’est parfait !

Les points faibles, nous en avons tous. Donc vous en avez également. Ce n’est pas grave. Aucun candidat n’est parfait. Et si jamais vous l’êtes, faites-vous payer royalement ! N’oubliez pas que les entreprises ont tendance à rechercher le mouton à 5 pattes : jeune mais expérimenté, compétent mais peu exigeant en salaire, force de proposition mais qui ne remet jamais en cause ses managers, recherché sur le marché mais fidèle à l’entreprise, … Et puis quoi encore !

Le mouton à 5 pattes n’existant pas, valorisez vous au mieux et adoptez la meilleure stratégie pour contre-argumenter sur vos points faibles. C’est essentiel pour ne pas se laisser déstabiliser et maintenir un niveau de confiance élevé.

Comment faire ? Comme ça :

1 – Identifiez clairement vos défauts en amont des entretiens, et reliez les aux compétences requises par un poste. Par exemple, une offre émise par Danone requiert une bonne connaissance des produits maison. Ce n’est pas votre cas ? Il s’agit donc d’un point faible de votre candidature. Il arrive qu’un candidat n’ait pas de point faible sur une offre, mais c’est assez rare. Ne craignez pas de les assumer, à condition qu’il ne s’agisse pas d’un point TRÈS faible, ou qu’il ne concerne pas une compétence clé de l’offre.

2 – Préparez un plan d’actions à même de vous faire  progresser sur ce point faible. Un plan d’actions avec des objectifs concrets, réalisables, planifiés que vous exposerez au recruteur lors de l’entretien.

Ça peut donner :

● Prendre connaissance de la liste de produits dès la prise de poste
● Contacter les commerciaux pour connaître les points forts des produits, ce que les clients apprécient, les produits concurrents
● Préparer un argumentaire de vente par produit ou me le procurer s’il existe rendre connaissance de la liste de produits dès la prise de poste
● Prendre mes premiers rendez-vous avec des clients dont le chiffre d’affaires est modeste, afin de « me faire la main » sur des enjeux modérés
● Monter en puissance auprès des clients à plus fort enjeu

 

3 – Reconnaissez vos défauts au cours de l’entretien. Inutile de les cacher, votre employeur s’en rendra compte à un

moment ou un autre et votre image en sera dégradée. L’humilité est toujours bien vue.

4 – Ancrer cette contre-argumentation dans votre mémoire et déroulez votre plan d’actions. Vous y ajoutez : « J’ai bien conscience de ne pas être encore prêt sur la connaissance des produits Danone. Cependant, ce plan d’actions me permettra, non seulement de combler une lacune, mais également de développer un point fort dans mes futures activités au sein de Danone. »

Les recruteurs sont sensibles à l’idée qu’un candidat se donne les moyens de réussir, de faire évoluer ses points faibles, de se professionnaliser. En réalité, le recruteur ne cherche pas uniquement à cerner vos défauts et vous éliminer s’ils sont rédhibitoires. Non ! Il cherche à mesurer votre niveau de préparation :

  • Votre professionnalisme d’une part,
  • Votre motivation pour le poste d’autre part, car si vous êtes préparé, vous induisez que vous êtes motivé

Autre exemple de réponse à la question « Quel est votre principal défaut ? »

« Il m’arrive de manquer de rigueur dans l’organisation de mon travail. Conscient de cette petite lacune qui m’a parfois joué des tours, j’ai pris de bonnes résolutions. Ainsi :

J’utilise systématiquement Google Agenda pour planifier mes rendez vous

Je consacre 2h par jour à ma mission la plus importante, sans téléphone et sans regarder ma boite mail, pour optimiser mon efficacité

J’ai adopté un outil de gestion de projet (Trello) pour planifier l’ensemble de mon activité. Qui plus est, cet outil me permet de partager mes réalisations avec mes collègues et donc de gagner un temps précieux

Depuis que j’ai pris ces dispositions, je travaille mieux, plus vite et avec beaucoup moins de stress. Tout en corrigeant mon manque d’organisation initial. »

Vous voulez devenir toujours plus performant en entretiens ? Lisez ...

"Les 6 étapes pour convaincre un recruteur en entretien" d'où s'inspire cet article.

A vous de jouer ! Vous aimez cet article ? Merci de le commenter, le liker, le partager sur les réseaux sociaux. Ça me fait plaisir et m'encourage à vous accompagner toujours plus efficacement dans votre employabilité.

VOS « MEILLEURS VŒUX » POUR BOOSTER VOTRE RESEAU PRO

VOS « MEILLEURS VŒUX » POUR BOOSTER VOTRE RESEAU PRO

DES VŒUX, POUR QUOI FAIRE ?

C’est au bar d’un hôtel cossu que j’ai récemment entendu : « C’est vraiment ringard de souhaiter ses vœux … ». « Oui, tu as raison » entendis-je en guise de réponse. Je me retourne et observe, étonné, les auteurs de cette conversation sans suite. Je découvre alors deux hommes dont le badge indique qu’ils participent à un séminaire de cadres d’une grande entreprise Française.

Une intense réflexion s’empare de moi : « Ringard les vœux, vraiment ? ». Je me ressaisis enfin et décide d’écrire cet article destiné à assurer la promotion des vœux de bonne année. Bien sûr qu’il n’est pas démodé de souhaiter une bonne année ! Non seulement à ses amis, ses proches, mais également à son réseau professionnel ! Et vous-même, avez vous souhaité le meilleur aux professionnels que vous connaissez ?

Pourquoi ? Mais enfin, pour toutes ces raisons …

1) Parce que c’est la saison et que nos coutumes de Janvier sont une super occasion de nous montrer courtois. Et oui ! Janvier est une belle opportunité de faire passer un message à toutes les personnes que vous connaissez. En l’occurrence, je vous propose d’émettre un signe de sympathie à votre environnement personnel et professionnel et saisir cette occasion pour mener une action « réseau ».

« Opportuniste ! » me rétorquez vous ? « Bien sûr ! ». Assumé, qui plus est. Il ne s’agit pas d’opportunisme pour profiter des faveurs d’autrui. Non, non. Je vous propose de bénéficier de l’opportunité d’entretenir votre réseau, sans arrière-pensée, avec toutes les personnes qui auront plaisir à recevoir vos vœux et partagent cette vision du réseau comme étant une scène où les humains échangent des bons procédés. Des informations, des mises en relation, des recommandations, … Opportuniste ? Non, du partage tout simplement.

Du partage entre professionnels

2) Parce que cette action « réseau » vous donne de la visibilité. Elle permet que votre réseau pense à vous, vous identifie à un instant T de votre parcours. En veille ou pas, sur le marché de l’emploi, n’est il pas intéressant que vous soyez « vus » ? Cela ne peut pas vous faire de mal. A fortiori si vous êtes en recherche de job, stage, alternance, ou autre opportunité professionnelle.

Si vous êtes dans ce cas, n’oubliez pas que le réseau est synonyme de confiance et d’efficacité. Que votre CV arrive sur le bureau d’un DRH par l’entremise d’une relation commune et votre candidature se pare immédiatement de crédibilité et de confiance. Bien plus que si votre CV parvient au même DRH par le froid canal d’un quelconque jobboard en ligne.

Dans cette même situation, votre candidature a également davantage d’efficacité et bien plus de chances d’être sur le dessus de la pile de candidatures, déposées sur le bureau du DRH.

Montrez que vous êtes attentionné

3) La nouvelle année vous donne également la chance de valoriser votre image. Préférez vous paraître courtois ou froidement anonyme parce que vous ne faites passer aucun message ? Vos vœux sont bien sûr une opportunité de montrer aux personnes de votre réseau que vous pensez à elles. L’être humain n’a-t’il pas besoin de reconnaissance, de sympathie ? Bien sûr que oui !! Vos voeux véhiculent tous ces sentiments auprès de votre entourage. Evidemment, je ne parle pas de la même chaleur que vous réservez à vos proches. Mais le réseau se cultive comme toute relation : avec bienveillance, réciprocité, altruisme, amabilité. Si vous souhaitez rendre votre image attractive et sympathique, voilà une belle occasion …

SOIGNEZ VOTRE MESSAGE

Maintenant que vous êtes convaincu qu’il n’est pas ringard de souhaiter vos vœux, prenez garde à ne pas envoyer un message ringard …

Si vous êtes créatif, c’est le moment de l’être ! Si vous ne l’êtes pas, faites simple. En évitant les phrases trop convenues du style : « Tous mes voeux de prospérité, de bonheur et de santé. Surtout pour vous et vos proches ».

Prenez soin de cibler et de personnaliser. Après avoir établi la liste des personnes à qui souhaiter vos vœux, identifiez vos points communs avec elles, et faites y référence. En deux phrases, pas plus, vous personnalisez votre message de façon à « toucher » votre cible. Vous pouvez également remercier les personnes qui ont compté dans votre parcours. Qui n’a pas envie qu’on lui dise « Merci » ?

« Je te souhaite une excellente année. En espérant que le projet dont tu m’as récemment parlé, connaisse la réussite. A très bientôt. »

« Tous mes vœux pour cette nouvelle année. Je vous remercie encore pour l’accueil que vous m’avez réservé durant mon stage dans votre entreprise. Très cordialement. ».

« J’espère que cette année vous apportera toute la réussite que vous souhaitez. Au plaisir de nous revoir lors du prochain Salon du Tourisme. Bien à vous. ».

COMMENT ENVOYER VOTRE MESSAGE DE VOEUX ?

Peu importe ai-je envie de dire. Utilisez le canal que vous utilisez couramment avec les personnes ciblées. Avec certaines relations professionnelles, le sms peut être vu comme intrusif. Pas de problème, utilisez le mail, plus formel.

Mais les voeux sont aussi une formidable chance d’être actif sur les réseaux sociaux. Vous avez un compte Linkedin bien sûr ? Non ? Aïe Aïe Aïe … Vous n’êtes pas encore convaincu de l’absolue nécessité de ce type d’outils ? Lisez ces deux articles et vous serez guéri :

https://comdpro.com/7-raisons-vitales-de-creer-votre-profil-linkedin-episode-1/

https://comdpro.com/7-nouvelles-raisons-vitales-de-creer-votre-profil-linkedin-episode-2/

Profitez de souhaiter vos voeux, et, par la même occasion, d’étendre votre réseau. Sollicitez en contact sur Linkedin, certaines personnes avec qui vous voulez échanger, souhaitez leur vos voeux. Qui sait si vos prochaines opportunités professionnelles ne passent pas par ces contacts ? N’oubliez pas non plus que de nombreux professionnels renseignement leur adresse email sur Linkedin. Vous les trouverez en cliquant sur « Voir les coordonnées » de chaque profil.

VOUS SOUHAITEZ PERSONNALISER VOS VŒUX ENCORE DAVANTAGE ?

Bonne idée !

Prenez du temps pour rencontrer vos personnes cibles et simplement échanger. Un café, un déjeuner, une invitation à un événement, un match de foot, tout est possible. Ou tout bêtement un simple appel téléphonique, moins chronophage mais plus personnalisé qu’un mail.

Quel que soit le canal pour transmettre vos voeux, l’occasion est belle de communiquer sur vous, votre situation, vos besoins. Sans oublier, bien sûr, de vous intéresser tout autant à votre interlocuteur. C’est ainsi que se déclenchent les opportunités de toutes natures.

Si vous ne l’avez pas encore fait, je vous invite donc à souhaiter vos voeux !

A vous de jouer ! Vous aimez cet article ? Merci de le commenter, le liker, le partager sur les réseaux sociaux. Ça me fait plaisir et m’encourage à vous accompagner toujours plus efficacement dans votre employabilité.

Vous ne remarquez rien ? Je ne vous ai pas souhaité mes voeux … Les voici :

« Je vous souhaite une année 2019 des plus pétillantes ! Au plaisir d’échanger sur vos besoins en matière d’employabilité. Je me ferai un plaisir d’écrire des articles et concevoir des formations pour vous. A très bientôt. »

VOTRE CV AU TOP DU TOP, MÊME SI VOUS ETES NUL EN WORD

VOTRE CV AU TOP DU TOP, MÊME SI VOUS ETES NUL EN WORD

ARRÉTEZ DE DÉZINGUER VOS CANDIDATURES AVEC VOS CV !!

Vous recherchez un job, un stage, une alternance ? Vous avez donc décidé de mettre votre CV sur son 31. Vous reprenez votre ancien CV word, utilisé lorsque vous cherchiez des jobs d’été. En version Office 1983 …

Heureusement, votre frère dispose d’une version plus récente, qui vous permet de convertir votre CV Moyenâgeux en fichier plus moderne.

Votre frère n’a pas Word ? Il n’en a pas besoin ? Bon ok. Vous cherchez sur Google, des tutos de style « Comment craquer le Pack Office gratos ? ».

Vous avez trouvé le tuto miracle ? Cool …  Ha non !! Finalement, votre anti-virus a dégagé  votre fake Word. Ou alors ça marche vraiment, mais les logiciels disparaissent de votre ordi quelques semaines après. Envolé le CV et tout votre travail de mise en forme !!

Fini le mauvais film, vous optez finalement pour la voie de l’honnêteté et achetez le Pack Office en bonne et due forme. Vous vous attelez enfin à votre futur CV supersonique, qui éblouira les recruteurs, c’est sûr ! Mais vous oubliez juste un détail : Word n’est pas votre tasse de thé. Vous avez du mal avec les puces, la gestion des polices, l’insertion de votre photo, … Quand vous placez un joli encadré de couleur autour de la rubrique « Expériences », tout le texte se décale …

Bref, Word vous mets les nerfs et vous êtes prêt à payer quelques euros à un camarade qui déchire tout sur Word. Voire à vous résigner à expédier un CV bof pas terrible (Je vous jure, je n’ai rien contre Word !).

STOP !!!!

Votre CV n’est pas un outil anodin. Il est bien souvent la 1ère image que vous donnez, le 1er contact du recruteur avec votre profil. Il est donc capital que vous produisiez une première impression positive. N’oubliez pas également que le CV n’est pas fait pour être recruté. Il sert à vous ouvrir la porte d’un entretien. Lorsqu’il arrive sur le bureau d’un recruteur, votre enjeu est donc qu’il finisse sur la bonne pile : celle des candidats potentiels à un entretien. Pas dans la corbeille …

Ne renoncez donc pas si vite et lisez la suite. Créez un CV qui ensorcelle les recruteurs ? Facilement en plus !!

Comment ? Avec la multitude d’outils en ligne qui existent désormais. Voici 2 exemples :

1) CANVA, la méthode « Glisser-déposer »

Pour ce 1er exemple, demandez à Arthur comment il s’y est pris pour créer ce CV …

J’ai découvert Canva lors des Journées Portes Ouvertes de mon Ecole de Commerce. Canva m’a été présenté comme un outil permettant de se démarquer par un CV au design attractif et immédiatement identifié par les recruteurs. De nombreux modèles sont gratuits et permettent à l’infini, de créer des CV très personnalisés, de niveau professionnel tout en gagnant du temps.

Arthur PERROTEY

Etudiant Ingénieur d'Affaires, en recherche d'alternance

Pas mal le CV d’Arthur non ?

Comme de plus en plus d’étudiants et de professionnels, Arthur a donc utilisé https://www.canva.com/

https://www.canva.com/  est un outil de design qui comporte, entre autres, des modèles de CV. Il vous suffit de vous inscrire, gratuitement, et de vous approprier l’outil. Facile, car très intuitif, grâce à son format « glisser-déposer ». Ici pas de pub particulière pour https://www.canva.com/ mais simplement la volonté de partager avec vous, un outil à même de propulser votre CV sur la bonne pile, chez le recruteur. Pas dans la corbeille …

2) https://www.modeles-de-cv.com/  (en format Word, mais hyper facile)

Vous n’êtes pas fan de https://www.canva.com/ ?

Les outils digitaux ne vous séduisent pas et même le « glisser-déposer » ne trouve pas grâce à vos yeux ?

Ok, pas de souci, j’ai encore plus simple : https://www.modeles-de-cv.com/

Il m’a fallu exactement 4 clics pour enregistrer ce CV :

https://www.modeles-de-cv.com/  vous permet de télécharger un masque de CV, parmi 50 modèles, le tout en format Word. Sans le souci des puces, des polices, des espacements, des insertions de photo, les encadrés …  (Promis, je n’ai rien contre Word !).

Vous n’avez plus qu’à remplir les champs …

Modèle de CV sur ...

https://www.modeles-de-cv.com/

A vous de jouer désormais ! De nombreux autres outils existent mais surtout, investissez du temps sur votre CV. Encore une fois, il est souvent la 1ère image que l’on de vous. Pensez également à envoyer vos CV en format PDF pour être sûr que votre document arrive tel que vous l’avez conçu. Avec un nom de fichier facilement identifiable par le recruteur (« CV + Prénom + Nom » – Et non pas « Copie CV Marjorie » ou autre nom de fichier incompréhensible voire dévalorisant.

Soignez également votre 1ère impression et la qualité de votre CV, avec une photo PROFESSIONNELLE !! Pour cela, lisez l’article : http://comdpro.com/une-photo-sur-votre-cv-pour-quoi-faire/ 

La qualité de votre CV est une condition vitale pour obtenir des entretiens.

PS : je n’ai rien contre word. Par contre, je suis à fond avec vous, les candidats qui souhaitez optimiser vos candidatures et être recrutés

Le CV de Mathias, avec Canva

Un modèle de CV avec ...

https://www.modeles-de-cv.com/

Vous aimez cet article ? Merci de le commenter, le liker, le partager sur les réseaux sociaux.

Ça me fait plaisir et m’encourage à vous accompagner toujours plus efficacement dans votre employabilité.